in ,

Les 8 bonnes questions à se poser pour faire le vide dans sa garde-robe

Crédits : iStock
Les 8 bonnes questions à se poser pour faire le vide dans sa garde-robe
noté 3.4 - 27 votes

Avez-vous trop de vêtements ? Il n’y a rien de mal à aimer la mode et les jolies choses. Néanmoins, quand vous regardez dans vos placards, c’est vraiment le gros bazar ! Du coup, vous ne retrouvez jamais rien quand il vous le faut et vous avez peut-être même du mal à vous habiller, car c’est un tel capharnaüm que vous ne savez plus quoi associer avec quoi et vous avez l’impression de ne rien avoir à vous mettre… un comble ! Lorsque c’est le même cinéma tous les matins, il est temps de faire le vide : trier, donner, vendre ou jeter ! Par où commencer ? Comment ne pas se tromper ? On vous explique tout !

Au préalable

Capture vidéo de la chaîne YouTube de HGTC
  • Videz absolument tout et nettoyez la penderie pour repartir sur de bonnes bases. Mettez tout sur le lit.
  • Imaginez comment sera la future organisation : où iront les t-shirts, les pulls, les jeans…? Où mettre les vêtements hors saison ?
  • N’hésitez pas à investir dans toute une collection des mêmes cintres de préférence assez fins. Souvent, on commet l’erreur d’avoir plein de cintres de tailles différentes qui prennent au final beaucoup de place et les vêtements ne sont pas à la même hauteur, ce qui empêche de bien tout voir.
  • Faites plusieurs piles de vêtements. Par exemple : à donner, à vendre, à jeter, à garder et à la rigueur une pile peut-être pour ceux pour lesquels vous n’êtes pas sûrs (vous pourrez ensuite les réessayer pour vous décider).

Prenez chaque vêtement un par un et demandez-vous…

1) Le vêtement est-il en bon état ?

Crédits : Pixabay/Mintchipdesigns

S’il est troué ou qu’il est définitivement taché, trois options s’offrent à vous : le réparer/nettoyer, le réutiliser autrement (en faire des chiffons, utiliser la dentelle pour faire de la déco…) ou le jeter. Il y a aussi des vêtements qui demandent beaucoup d’entretien : repassage obligatoire, séchage à sec, passage chez le professionnel pour le nettoyer… si vous n’êtes pas prêt à assumer, inutile de le garder.

2) Le vêtement est-il à ma taille ?

Crédits : Arroser/Wikipédia

On garde souvent des vêtements trop petits en pensant maigrir rapidement. Un régime prend du temps et il y a des chances que vous n’en ayez pas besoin dans les prochains mois alors pourquoi les garder dans la penderie ? Quant aux vêtements trop grands que l’on garde, car on est fier d’avoir maigri, pourquoi ne pas choisir la pièce qu’on mettait tout le temps en souvenir ? Le reste, OUST ! Et cette sublime paire d’escarpins en taille 37 que vous avez achetée alors que vous faites du 39, on en parle ou pas ??

3) Est-il confortable ? Est-ce qu’il me rend vraiment heureux/se ? Est-il flatteur sur moi ?

Crédits : iStock

Alors oui, avoir des vêtements stylés est important, mais il existe aussi des vêtements stylés ET confortables ! Les vêtements sont censés nous mettre en valeur et nous faire nous sentir bien… si vous passez toute la journée à vous en plaindre intérieurement et à vous sentir mal dans votre peau, ne le gardez pas ! Même traitement pour les chaussures qui font mal. Enfin, un vêtement peut être très joli, mais ne ressembler à rien sur vous et votre morphologie ou la couleur ne vous va peut-être pas au teint ! Ne gardez que ce qui est flatteur sur vous.

4) Ai-je porté le vêtement il y a moins d’un an ?

Capture vidéo de la chaîne YouTube de Nifty

Parfois, on garde de vieux vêtements qui datent du lycée sous prétexte qu’ils nous vont encore et on accumule les vêtements au fil des années. Demandez-vous quand vous avez porté la dernière fois le vêtement et si cela fait plus d’un an, il y a des chances qu’il ne vous manque pas !

Un bon test consiste à mettre tous les cintres dans le même sens quand vous réorganisez la penderie. Lorsque vous portez le vêtement, rangez le cintre dans l’autre sens. Quelques mois plus tard, vous verrez clairement quels vêtements vous avez mis ou non.

5) Est-ce que je le rachèterais si je le revoyais en magasin ?

Crédits : Pixabay

On fait souvent des achats impulsifs à cause des tendances (qui se démodent vite), des soldes (qui nous font acheter n’importe quoi sous prétexte que c’est moins cher) ou juste d’une frénésie de shopping qui a mal fini. Cette question est un moyen radical de faire le plus gros du tri !

6) Ai-je mes chouchous, mes indispensables ?

Crédits : Pixabay/TatyanaSharnina

Parfois, on ne porte qu’une chose tout le temps et les autres ne font que prendre la poussière. Considérez l’idée de n’en garder qu’un quand vous avez trouvé la pièce absolument parfaite : le bon manteau d’hiver, le bon sac à main, la bonne robe noire, la bonne tenue de soirée…

7) Est-ce mon style actuel ? Cela renvoie-t-il l’image souhaitée de moi ?

Crédits : Pixabay/LisaLiza

Les gens changent et leur style aussi. Ce qui vous plaisait autrefois ne vous plait peut-être plus autant aujourd’hui.

8) Est-ce que vous le gardez par culpabilité ?

Crédits : iStock

Ici, on parle typiquement d’un vêtement que l’on a payé très cher, mais que l’on finit par ne jamais porter et on se force à le garder. Si vous n’avez pas usage de ce vêtement, n’hésitez pas à le revendre !

Comment réorganiser le tout ?

Capture Youtube de la chaîne Nifty

Si vous aimez coordonner et assortir les tenues, rangez plutôt les pièces par couleur. Si vous faites un peu à l’instinct en fonction de l’humeur et de l’envie du jour, organisez plutôt les choses par fonction : les hauts ensemble, les bas ensemble… Et si vous portez toujours les mêmes tenues (toujours le même pull avec le même pantalon ou la même chemise et la même jupe), rangez-les ensemble.

Comment garder la penderie sous contrôle ?

Crédits : iStock

Gardez peut-être une corbeille pour y glisser facilement les vêtements que vous voudrez donner à des associations dans le futur. Les donations permettent d’en finir rapidement avec un vêtement sans avoir besoin de chercher un acheteur en seconde main et de l’envoyer via la poste.

Vous pouvez aussi établir une règle telle que : si j’achète un vêtement, j’en enlève un/deux/trois que je n’aime plus ou ne porte plus et vous pouvez faire le vide en décidant par exemple d’enlever dix/quinze/vingt vêtements tous les trois ou six mois (à vous de voir).

Sources : Becoming Minimalist ; Style Caster

Articles liés :

8 questions avec lesquelles vous pourrez désencombrer votre intérieur

Une liste de 17 choses inutiles dont vous pouvez vous débarrasser lors de votre ménage de Printemps

12 astuces pour gagner de la place dans votre petit appartement