,

Pas besoin d’acheter de l’hormone de bouturage, faites-la vous-même !

Capture vidéo
Pas besoin d’acheter de l’hormone de bouturage, faites-la vous-même !
noté 3.9 - 15 votes

L’hormone de bouturage a plusieurs propriétés qui la rendent utile dans le jardin. Elle est très bénéfique au niveau des racines qui s’enracinent mieux et se développent à merveille, elle favorise la cicatrisation de la bouture aux endroits où vous avez coupé et elle permet de mieux réussir ses boutures. Il est possible d’en acheter dans le commerce, mais si vous souhaitez privilégier le fait maison et le bio au synthétique et économiser quelques euros, voici comment la créer vous-même.

Ce qu’il faut :

  • Des tiges de saule — Tous les saules peuvent fonctionner, mais prenez seulement les tiges (pas les feuilles)
  • Un grand récipient (seau…)
  • De l’eau claire

Les étapes :

1) Coupez des tiges de saule pour qu’elles fassent entre 5 et 10 cm.

Capture vidéo
Capture vidéo

2) Mettez-les dans votre récipient et ajoutez de l’eau.

Capture vidéo

3) Laissez les tiges tremper ainsi pendant 3 semaines environ. L’eau deviendra brune et visqueuse : c’est votre hormone de bouturage !

Capture vidéo

La preuve que c’est efficace, c’est que vos tiges auront développé quelques bourgeons au niveau des boutures !

Capture vidéo

Comment l’utiliser ?

Utilisez votre hormone de bouturage maison comme une hormone synthétique ! Utilisez cela quand vous bouturez ou pour arroser vos boutures. Vous pouvez aussi tester le liquide sur des jeunes plants pour les aider à développer leurs racines ou sur des plantes en perte de vigueur.

Une alternative à l’eau de sauge :

Après avoir coupé des fleurs, vous pouvez utiliser de l’eau mélangée à de l’aspirine (1 comprimé d’aspirine 500 mg pour 5 L d’eau) pour profiter de ses effets anticoagulants naturels.

La vidéo :