in

9 manières d’utiliser du papier journal intelligemment pour obtenir un beau jardin

9 manières d’utiliser du papier journal intelligemment pour obtenir un beau jardin
noté 4.4 - 8 votes

Après un hiver rude où beaucoup de plantes plus ou moins fragiles ont dû faire face à la neige et n’ont pas tenu le coup, il est temps de se mettre à fond dans le jardinage et de replanter de belles choses pour verdir son extérieur. Le problème, c’est que les jardins font face à de nombreux aléas qui fragilisent ces plantations : il y a le froid, les oiseaux, les mauvaises herbes… Heureusement, le papier journal peut s’avérer très utile pour éviter ces soucis et bien d’autres choses encore ! Voici 9 manières de l’utiliser dans vos espaces verts.

1) Pour conserver l’humidité

Il est possible de couper le journal d’une taille adaptée à un pot pour les contenants pour éviter la perte d’humidité trop rapide à l’intérieur en protégeant la surface de la terre. Vous pouvez mettre trois couches pour éviter la formation d’herbe en laissant passer l’oxygène et l’irrigation. Vous pouvez aussi tapisser un pot poreux (par exemple en terracotta) pour y retenir l’humidité, surtout lors des mois les plus chauds de l’année. Repliez le dessus du papier par-dessus la terre. Vous pouvez ensuite cacher le journal avec de la mousse décorative ou du paillis. Cela peut aussi protéger vos graines des oiseaux et du froid les premiers temps tout en les faisant germer plus vite.

2) Des pots en journal pour les semis

Pour tout ce qui est semis ou jeunes plants, il peut être intéressant de créer un petit pot de fortune en papier journal. Cela peut être obtenu par un simple pliage, mais il est aussi possible de laisser tremper une journée complète des bandelettes de journal dans de l’eau (une dose de papier, deux doses d’eau) et de battre le tout avec un batteur. Retirez le surplus d’eau et formez votre futur pot dans un récipient en plastique avant de laisser sécher trois jours.

3) Dans le compost

Avec la chaleur, le compost peut relâcher des odeurs fortes d’ammoniaque à cause d’un excès de nitrogène et aux nombreux déchets alimentaires qui sont forts en odeurs. Y ajouter du journal ajoutera du carbone au tout pour adoucir le compost. Mettez-le au sol, passez la tondeuse dessus et gardez dans un sac le mélange herbe coupée-journal. Quand vous ajoutez des déchets alimentaires dans votre compost, vous pouvez aussi les emballer dans du journal directement.

4) Dans votre lombricompost

Passez le papier à la déchiqueteuse. Ajoutez un peu d’eau pour obtenir une humidité pareille à celle d’une éponge essorée. Les vers s’en nourriront en même temps que des déchets alimentaires. N’hésitez pas à en remettre régulièrement.

5) Pour tuer les mauvaises herbes

Pour empêcher des plantes invasives de s’imposer dans votre jardin, arrosez votre parterre en profondeur et couvrez de journal les zones où il y a des mauvaises herbes et au niveau des espaces vides entre vos plantes (en prévention). Arrosez et couvrez de paillis. Les mauvaises herbes ne vont pas s’y installer les le sol sera plus riche. Cela peut aussi être malin d’utiliser quelques centimètres de papier journal déchiqueté mouillé dans un jardin en lasagnes (donc avec un sol en plusieurs couches), surtout en couche tout en dessous, car il va agir comme un matelas qui étouffera les mauvaises herbes et les empêchera de se développer. Inutile de faire trop de couches qui risqueraient de nuire à la circulation d’eau.

6) Contre le gel

Si vous utilisez des couches froides, vous vous rendez peut-être compte que ce n’est pas suffisant contre les températures basses. Vous pouvez alors avoir recours à du journal pour isoler encore plus la structure.

7) Pour conserver les bulbes tendres

Au lieu d’utiliser de la mousse de tourbe pour emballer vos bulbes, recyclez votre journal à cet effet en ne serrant pas trop fort et en mettant le tout dans un endroit frais et sec. Votre glaïeul et autres dahlias apprécieront cette solution. Vous pouvez aussi emballer individuellement les légumes ramassés dans votre jardin… ils se gardent mieux s’ils ne se touchent pas les uns les autres !

8) Un piège pour les nuisibles

Capture vidéo tirée de la chaîne YouTube Podgardening

Le journal humide est très attirant pour tous les nuisibles nocturnes qui vont adorer se cacher en dessous la journée. Au crépuscule, posez cela dans des coins de jardin (vous pouvez poser un petit pot dessus pour l’empêcher de s’envoler) et collectez-le le matin… les petites bêtes s’y seront toutes accrochées.

9) Vous pouvez aussi essuyer vos outils de jardin avec après utilisation pour éviter qu’ils ne rouillent à cause de l’humidité et des saletés.

Crédits : Freestockphotos/Dawn Arlotta

Faut-il s’inquiéter d’utiliser du journal dans le jardin ? Est-ce sans danger ?

L’on peut s’inquiéter des produits chimiques potentiellement présents dans les encres utilisées pour imprimer, mais ce sont le plus souvent des encres à base d’huile de soja qui sont utilisées. Depuis 2001, les encres toxiques ne sont plus utilisées dans la communauté européenne donc même sur les pages de publicité brillantes, il ne devrait pas y avoir de souci. En plus, vous faites du recyclage et ça, c’est bon pour la planète !

Sources : A garden for the house & The Spruce

Articles liés :

12 astuces pour réutiliser des vieux journaux

Comment redonner tout son éclat à vos vitres avec du journal

10 astuces pour un jardinage efficace en accord avec l’environnement