in ,

Ces 8 associations culinaires que l’on fait tout le temps… à tort !!

Crédits : iStock
Ces 8 associations culinaires que l’on fait tout le temps… à tort !!
noté 3.1 - 34 votes

Il y a des choses que l’on imagine toujours aller ensemble, ces associations que l’on fait tout le temps, car on sait que cela fonctionne merveilleusement bien. Mais si les goûts se marient bien, l’apport nutritionnel peut quant à lui être amoindri sans que l’on s’en rende compte et cela peut avoir des effets sur le système digestif avec à la clé des gaz, des indigestions ou pire encore des maladies ! Voici 8 combinaisons pour lesquelles il faudra réfléchir à deux fois avant de les refaire !

1) Les tomates et les concombres

Crédits : Pixnio/Congerdesign

Besoin d’une entrée ? Envie d’une salade fraîche ? Couper quelques tomates et des rondelles de concombre semble être le choix facile ! Les tomates sont en plus riches en vitamine C (plus que les oranges) et ça donne envie de craquer. Si cette association se retrouve dans cette liste, c’est parce les concombres contiennent une enzyme qui interfèrent avec l’absorption de vitamine C et gênent le tube digestif. Vous perdez donc quelques bénéfices au passage.

2) Le thé et le lait

Crédits : MaxPixel

Ce geste qui n’est pas sans rappeler les Britanniques est un grand classique chez de nombreux amateurs de bon thé. Selon la BBC, ce mélange n’est pas idéal dans le sens où la caséine contenue dans le lait bloque les effets bénéfiques du thé lorsqu’ils sont digérés ensemble. Celui qui était bénéfique pour votre pression sanguine ou votre santé cardiovasculaire en général ne l’est donc plus autant.

3) Le melon… et tout le reste !

Crédits : Pixabay/Floriana_t

En été, le melon est de toutes les salades et soupes froides. Et si les saveurs sont délicieuses, le melon est digéré plus vite que les autres aliments, ce qui peut s’avérer complexe à digérer pour l’estomac. Par exemple, s’il est accompagné d’un produit laitier, le melon sera déjà digéré, mais le lait sera quant à lui en train de commencer à cailler.

Crédits : Pixabay/MelanieFHardy

En panne d’idée repas ? L’omelette au jambon est un plan de secours prêt en quelques secondes. Néanmoins, il s’agit là d’une forte dose de protéines, sûrement autant, voire plus que la dose journalière recommandée. Au lieu du jambon, mettez-y quelques légumes !

5) Les yaourts et les fruits

Crédits : NeuPaddy /Pixabay

Combiner des produits laitiers à d’autres aliments est toujours un peu embêtant dans la mesure où ces derniers ne sont pas digérés à la même vitesse que le reste. Les fruits étant acides, cela peut d’autant plus gêner dans la mesure où cette acidité va encore plus interférer avec la digestion des produits laitiers.

6) Les bananes et le lait

Crédits : Pixabay/Gracia31

Le smoothie à la banane, une bonne idée ? Pas vraiment selon de nombreux experts qui y voient les aliments les moins compatibles qui soient. Les manières dont ils sont digérés sont en effet parfaitement opposées ! Ce cocktail nuit à la flore intestinale, bloque les canaux corporels et peut stimuler la production de mucus ou déclencher des réactions allergiques.

7) Le pain et le fromage

crédits : Pixabay/Webvilla

C’est un des meilleurs duos qui soient… et pourtant ! Les protéines et les amidons sont digérés très différemment par le corps. Le corps se retrouve alors à choisir duquel il va devoir s’occuper et les amidons sont souvent laissés de côté dans le processus. Non digérés, ces derniers vont fermenter, pouvant laisser les plus fragiles avec une intoxication alimentaire dans les pires cas.

8) Les lasagnes

Crédits : Wikimedia Commons/Jon Sullivan

Ce plat est un savant mélange des meilleurs des ingrédients, mais surtout de produits laitiers, de protéines, de féculents et d’acides. Digérer tout cela demande donc énormément d’énergie à votre corps !

Source

Articles liés :

7 erreurs qu’on commet tous en cuisinant de la viande rouge

12 erreurs d’hygiène que vous commettez peut-être en cuisine

4 astuces pour bien décongeler la viande