, , ,

6 conseils pour prendre en photo vos petits plats

6 conseils pour prendre en photo vos petits plats
noté 2.3 - 3 votes

Au même titre que les photos de chats la « food photography » est un véritable phénomène internet ayant envahit les réseaux sociaux. Pas toujours évident quand on est un photographe en herbe de rivaliser avec les clichés artistiques qu’on trouve un peu partout sur la toile. Voici 6 conseils pour apprendre à bien photographier ses petits plats pour mieux les partager, virtuellement, avec ses ami(e)s.

1 – Utilisez la lumière et l’angle pour rendre le plat attirant

Sans surprise, la lumière joue énormément pour mettre votre préparation en valeur et la rendre plus appétissante. Choisissez une lumière venant de derrière pour augmenter les contrastes. Cela permettra de mettre en valeur les textures et les couleurs. Si la lumière vient de face, le plat paraîtra plus fade et la photographie accrochera moins le regard.

En variant l’angle des photos vous rendrez le set d’images plus intéressant. Soyez originale dans la prise de vue pour rendre votre préparation plus intéressante. Cela vous permettra aussi de masquer les imperfections.

2 – Restez simple

Un plat surchargé est moins attirant à l’oeil. Faire des portions plus petites vous permettront d’utiliser le blanc de l’assiette ou du plat pour mieux mettre en valeur les aliments. Si le préparation paraît visuellement complexe, retirez ou limitez les autres éléments qui surchargeraient la photographie. Le plus simple est parfois le meilleur.

3 – Servez vous de l’environnement de travail

Cependant si le plat en lui-même vous semble trop basique et pas forcément agréable visuellement (comme une soupe par exemple), n’hésitez pas à le mettre en valeur en photographiant à ses côtés d’autres éléments ayant servit à sa préparation. Cela peut-être des accessoires de cuisine ou des ingrédients. Placez des légumes non-préparés à côté de votre potage sept légumes, par exemple. Il vous faut alors élaborer une mise en scène convaincante. Une des astuces de photographe est de ne montrer qu’une partie du plat en question au côté des autres ingrédients. 

Vous pouvez vous servir des textures de la table pour mettre en valeur les couleurs et les textures de la nourriture.

4 – Montrez les phases de préparation

Mettez en scène la préparation pour aiguiser la curiosité. Vous pouvez montrer un avant/après ou étape par étape pour montrer l’évolution visuelle du plat. Il est souvent plus intéressant de suivre l' »histoire » d’un plat que de simplement admirer de manière superficielle son apparence finale. Cela mettra aussi en valeur votre travail de cuisinie(è)r(e).

Ajouter un élément humain comme votre main en train de remuer la préparation ou de couper de ingrédients rendra aussi la photographie plus vivante.

5 – Améliorez la qualité visuelle du plat

Une fois les aliments cuits et préparés il perdent de leur couleur, leur texture s’affadie. L’astuce est de les sortir peu avant qu’ils soient complètement prêts à manger pour les photographier. Bien entendu pour éviter le gaspillage remettez-les à cuire une fois votre photo prise.  

L’autre astuce pour améliorer la qualité visuelle est de garder, dans la mesure du possible, le plat propre. Évitez les éclaboussures sur les bords du plat ou de la poêle, enlevez les tâches présentes sur la table. pensez aussi à éliminer les petites imperfections comme les grumeaux sur un gâteau ou les aliments trop cuits dans un gratin.

6 – Les petits trucs en plus

 

  • Pour une préparation de légumes, ajoutez de l’huile pour qu’ils aient l’air plus frais.
  • Les plats les plus appétissants sont les plats encore fumants. N’hésitez pas à mettre en valeur la vapeur ou la petite fumée de la cuisson. Cela rendra aussi votre photographie plus vivante.
  • Photographiez votre assiette ou votre plat une fois la préparation entamée, parfois cela est plus appétissant.

Source : digital-photography-school