in

5 astuces pour trouver le sommeil malgré votre nez bouché

Crédits : tanjila ahmed / Flickr
5 astuces pour trouver le sommeil malgré votre nez bouché
noté 4 - 8 votes

Avoir le nez bouché n’est déjà pas la meilleure sensation du monde, mais si en plus il faut aller au lit comme cela, c’est encore pire ! Ne parlons même pas de la frustration ultime qu’on peut ressentir quand une seule narine est bouchée et qu’à elle seule, elle nous empêche de bien dormir sur le côté que l’on préfère. Ce qui est encore plus embêtant, c’est que se coucher avec le nez bouché, c’est aussi souvent se réveiller avec la gorge irritée et enflammée.

Vu que multiplier les mouchoirs n’est pas la solution (cela irrite encore plus et augmente la congestion), voici 5 astuces qui peuvent aider à déboucher tout ce beau monde avant de filer dans les bras de Morphée avec des voies nasales en pleine santé.

1) Un bon lavage

Crédits : Pixabay/Onefox

L’idée ici est de nettoyer les fosses nasales avec de l’eau salée. Mais déjà, il faut faire la distinction entre les produits qu’on achète pour le nez qui servent à nettoyer la zone alors que l’eau salée va avoir un effet sur les muqueuses gonflées qui troublent la respiration en les décongestionnant.

Vous pouvez acheter de l’eau salée en pharmacie mais rien ne vous empêche de la faire vous-même avec un litre d’eau chaude additionnée de deux cuillères à soupe de gros sel et une cuillère à café de bicarbonate de soude. Utilisez ensuite une poire pour aspirer ce mélange avec la narine. Finissez en vous mouchant bien.

2) L’inhalation

Crédits : Pixabay / monicore

Cette technique ancienne n’est encore que trop peu utilisée malgré son efficacité sur l’entièreté des voies respiratoires qui s’en trouvent dégagées. Pour cette méthode, il suffit d’avoir de l’eau très chaude à laquelle on ajoute quelques gouttes d’huiles essentielles de menthe poivrée, de serpolet, d’eucalyptus, de thym ou de romarin. Profitez de ces vapeurs fortement parfumées pendant une quinzaine de minutes grâce à de grandes inspirations. Avec la tête recouverte d’une serviette, c’est encore mieux.

3) Vos mouchoirs… mais en mieux !

Crédits : Fotolia

Ils sont en contact avec le nez toute la journée (et la nuit aussi) et vous les gardez à portée de main sans arrêt. Alors améliorez-les en y ajoutant des huiles essentielles ou de l’essence algérienne. Vous moucher tout en respirant ces odeurs vous débouchera les sinus.

Astuce bonus : frottez de la menthe fraîche entre vos mains et respirer bien fort, ça fait un bien fou.

4) Dormir, mais pas n’importe comment

Crédits : sferrario1968 / Pixabay

Même s’il fait froid, misez sur une pièce bien aérée le matin pendant 10 minutes et le soir avant le coucher. Vous pouvez aussi baisser le thermostat de la chambre pour qu’il ne fasse pas trop chaud, car les microbes adorent ça ! Vous pouvez désinfecter l’air en faisant brûler du papier d’Arménie ou grâce à un diffuseur d’huiles essentielles en éteignant l’appareil 30 minutes avant le coucher.

Concernant la position pour dormir en elle-même, n’hésitez pas à ajouter un oreiller sous votre dos pour qu’il soit légèrement surélevé. Cela aide à respirer. Une goutte d’huile essentielle sur l’oreiller sous votre tête peut aider également.

5) Gymnastique étonnante

Ces techniques peut être vos derniers recours.

  • Pressez votre pouce entre vos deux sourcils et appuyez sur le haut du palais avec votre langue en même temps. Faites cela pendant 30 secondes.
  • Vous pouvez aussi pincer votre nez entre le pouce et l’index légèrement repliés au niveau de vos yeux. A trois reprises, répétez le même mouvement : inspirez et expirez en penchant la tête vers le bas.

Sources