in

4 remèdes empruntés à mamie pour calmer le rhume des foins

Crédits : iStock
4 remèdes empruntés à mamie pour calmer le rhume des foins
noté 4.2 - 9 votes

Le pollen étant allergisant, de nombreuses personnes peuvent souffrir de rhume des foins à différentes périodes de l’année, notamment lorsque le printemps signe son grand retour et que les arbres et arbustes libèrent cette substance dans l’air de mars à juin. Avec les changements climatiques, la période de production du pollen est beaucoup plus longue, ce qui allonge par le même temps les périodes d’allergie au cours du temps. Celle que l’on appelle aussi la rhinite saisonnière s’accompagne d’une aggravation de l’asthme chez ceux qui en souffrent, des yeux rouges qui gonflent et grattent, un nez congestionné qui coule et picote ainsi que des éternuements et une gorge qui grattouille. Voici 4 remèdes pour soulager certains de ces symptômes.

1) La camomille

Crédits : congerdesign / Pixabay

Les yeux peuvent énormément souffrir pendant les périodes de rhume des foins. Pour les apaiser et calmer les larmoiements, vous pouvez préparer une infusion toute bête avec des fleurs de camomille et imbiber des compresses ou des cotons à laisser appliqués vingt minutes sur les yeux. Cela fait vraiment du bien !

2) Du citron

Crédits : iStock

Quelques gouttes du jus frais de cet aliment vous permettront de profiter de sa richesse en vitamine C et en flavonoïdes antiallergiques. Et pour cela, il n’y a rien de plus simple : mettez quelques gouttes directement dans les narines et prenez de longues inspirations profondes !

3) L’ortie

Crédits : iStock

L’on a souvent une vision négative de cette plante parce qu’elle pique. Pourtant, c’est un puissant antihistaminique et ses propriétés bienfaisantes sont idéales lorsque votre nez n’a de cesse de couler. Pour cela, une simple tisane à base de 2 g d’ortie (soit deux cuillères à café) et de 150 ml d’eau bouillie. laissez infuser une bonne dizaine de minutes avant de filtrer et de boire. Trois tasses par jour vous soulageront efficacement et vous éviteront les éternuements.

4) Le vinaigre de cidre associé au miel

Crédits : wicherek / Pixabay

Faites une préparation à base de 120 ml d’eau additionnée de deux cuillères à café de vinaigre de cidre et d’une cuillère à café de miel. Buvez ce mélange à chaque repas tous les jours. Il s’agit non seulement d’un bon remède en prévention de la rhinite allergique, mais aussi lorsqu’elle est déjà là et que l’on souhaite y faire face sans compromis.

Articles liés :

12 astuces de survie pour faire face au pollen qui nous envahit en cette période

Purifiez votre intérieur lorsqu’il y a des pics de pollen avec 4 huiles essentielles géniales !

Comment échapper au risque d’allergie après une promenade en forêt ?

6 vertus du pollen qui risquent de vous surprendre