in ,

2 répulsifs naturels pour lutter contre les tiques à faire soi-même

Crédits : iStock
2 répulsifs naturels pour lutter contre les tiques à faire soi-même
noté 3 - 7 votes

Vous retrouverez ces petits suceurs de sang dans les jardins, dans le pelage des animaux de compagnie ainsi que des animaux de ferme. Toutes les tiques ne transmettent pas d’infections, mais il est très important de savoir que, lorsqu’une tique est porteuse de maladies, le risque d’infection augmente proportionnellement au temps de maintien de la tique sur la peau. Il faut donc agir très vite. Et si possible, de manière naturelle.

Chez l’adulte, les morsures se produisent généralement sur les jambes, alors que chez les enfants, elles sont situées au-dessus de la ceinture, voire dans le cuir chevelu. Difficiles à détecter, car elles ne provoquent ni douleur, ni gêne, certains des symptômes suivants peuvent néanmoins vous alerter : démangeaisons; rougeurs sur la peau; brûlures; éruptions cutanées. Si ces symptômes apparaissent, alors vous êtes peut-être en train de vous faire mordre ! Voici deux remèdes naturels qui permettront de repousser ces insectes dangereux. Attention, en cas de morsure, il est vivement conseillé de consulter un médecin, vous devez vous assurer de ne pas avoir été infecté par la maladie de Lyme.

1 – Huile essentielle d’arbre à thé

Ce qu’il faut :

– Un pulvérisateur

– De l’huile essentielle d’arbre à thé

– Un peu d’eau

Comment faire ? Dans un pulvérisateur, mélangez deux cuillères à café d’huile essentielle avec quatre cuillères à café d’eau. Agitez, puis pulvérisez un peu de votre mixture sur le bas des pantalons, vos chaussures et vos chaussettes. Concernant vos enfants, visez au-dessus de la ceinture.

Crédits : Pixabay/Deedster

2 – Romarin et cannelle

Ce qu’il vous faut :

– 10 gouttes d’huile essentielle de romarin

– 7 gouttes d’huile essentielle de cannelle

– 3 gouttes d’huile essentielle de cèdre

– 2 cuillères d’huile d’amande douce

Comment faire ? C’est très simple. Mélangez tous les ingrédients dans un pulvérisateur. Agitez ensuite le tout vigoureusement et appliquez un peu de votre mixture sur la zone touchée.

Crédits : stevepb / Pixabay

Notez qu’en cas de difficultés à respirer; de grosseurs; de gonflement; de vomissements ou de fièvre, il est vivement conseillé de vous rendre chez votre médecin.

Source

Articles liés :

Cueillette des champignons : 7 conseils pratiques pour la réussir

Une arme secrète et naturelle anti-moustiques !

Comment cultiver ses plantes aromatiques à l’intérieur