in

14 aliments qu’il ne faut surtout pas donner aux chats et aux chiens

Crédits : Wikipédia, Chienlit
14 aliments qu’il ne faut surtout pas donner aux chats et aux chiens
noté 5 - 4 votes

Il n’est pas toujours facile de résister à son animal de compagnie lorsqu’il réclame à manger lors du repas. Mais dans la majeure partie des cas, il est préférable de ne pas lui donner satisfaction.

En effet, plusieurs aliments inoffensifs pour les humains et qui composent notre alimentation courante sont toxiques pour les chiens et les chats. Avant de donner un morceau de friandise à son animal de compagnie, il faut toujours s’assurer que celui-ci est réellement sans danger pour lui. Car si la plupart des personnes qui ont un chat ou un chien savent que le chocolat est toxique pour eux, d’autres aliments moins évidents peuvent aussi leur faire du tort.

1. Les raisins

Raisin sec ou raisin frais, ils peuvent engendrer des troubles intestinaux et endommager les reins. De plus, pour les petits chiens, ils peuvent occasionner des occlusions intestinales et augmenter les risques d’étouffements. Vomissements, diarrhée, léthargie, douleurs abdominales, suivis d’insuffisance rénale qui peut s’avérer, dans certains cas, létale à court terme.

raisins-88532_960_720

2. Les oignons, la ciboulette et l’ail

Les oignons, la ciboulette et l’ail peuvent causer de l’anémie (insuffisance de globules rouges) chez les chats et les chiens. En effet, ces plantes riches en arômes contiennent des dérivés soufrés qui agissent sur les globules rouges de l’animal, entrainants vomissements, anémie et tachycardie. Si l’animal n’en a consommé qu’une petite quantité, ce n’est pas très grave, car tout dommage causé aux globules rouges est généralement réversible.

garlic-545223_960_720

3. Les boissons alcoolisées

Les boissons alcoolisées, comme la bière, le vin et tout autre alcool, ont le même effet sur les animaux que sur nous. Ils entrainent des vertiges et un manque de coordination. En gros, ils entravent le cerveau. Quelques gorgées suffisent à rendre un chien ou un chat complétement soul. En grande quantité ils peuvent même entrainer des problèmes cardiaque et nerveux.

Crédits : Alexas_Fotos / Pixabay

4. Le chocolat, le café, le cacao et le thé

C’est bien connu, la plupart des intoxications alimentaires mortelles chez les animaux domestiques sont causées par l’ingestion de chocolat ou de cacao. C’est en fait une molécule présente dans le cacao qui est dangereuse lorsqu’elle est stockée dans le foie. Les chiens et les chats mettent beaucoup plus de temps que les humains à l’éliminer (environ un jour). Les symptômes d’une ingestion de chocolat sont vomissements, diarrhée et convulsions. Les aliments contenant de la caféine sont également très dangereux car ils vont facilement augmenter le rythme cardiaque des animaux jusqu’à engendrer un coma voir un décès.

coffee-chocolate-food-cups-beans-high-resolution

5. Les noix de macadamia

Les noix de macadamia peuvent provoquer de la faiblesse, de la dépression, des vomissements et des tremblements, surtout chez les chiens. Elles contiennent une toxine qui attaque le système digestif et les os de l’animal. Quelques unes suffisent pour causer des difficultés respiratoires et des vomissements. Elles augmentent en plus le risque d’étouffement.

Crédits : sunnysun0804 / Pixabay

6. Le xylitol

La gomme, les pastilles de menthe et les dentifrices renferment du xylitol. Un édulcorant (faux sucre) qui entraine chez les animaux un dégagement excessif d’insuline qui provoque un niveau insuffisant de sucre sanguin. Encore une fois, une petite quantité peut avoir des effets secondaires graves en commençant par provoquer de la faiblesse et des convulsions principalement chez les chiens.

Source : blackmouthcurs.coom
Source : blackmouthcurs.coom

7. Les pommes de terre, choux et navets

Ces légumes sont particulièrement mauvais pour les chats car en fermentant dans leur estomac ils provoquent des gaz et des diarrhées. Lorsqu’elles sont crues, les pommes de terre contiennent quant à elles de l’oxalate de calcium, un cristal ionique qui endommage l’appareil urinaire des animaux et peut provoquer des calculs rénaux.

53797270_0

Que faire lorsque votre animal a mangé un aliment dangereux ?

Il faut intervenir rapidement. Appelez votre vétérinaire, précisez lui le nom, la composition du produit, la quantité ingérée ainsi que quelques informations sur votre animal (race, taille, âge…). L’idéal est d’intervenir au maximum dans les deux heures qui suivent, le vétérinaire pourra effectuer une injection à votre animal pour le faire vomir si nécessaire.

Bon à savoir, en cas de doute, il existe le CAPAE OUEST, un centre antipoison animal. En indiquant quelques informations ils sauront vous donner des indications sur les symptômes et si la dose représente potentiellement un risque. Ils sont joignables 24h/24 tous les jours au 02 40 68 77 40.

Source : YummyPets ; Sciences et avenir