,

12 astuces pour soulager et soigner une piqûre d’ortie

Crédits : iStock
12 astuces pour soulager et soigner une piqûre d’ortie
noté 2.6 - 12 votes

Ce type de piqûre peut vite se produire lors d’une promenade ou pendant que vous faites du camping et est donc assez commune en été. Le plus souvent, c’est bénin (consultez un médecin si la douleur dure plus de 24 heures). Seulement les poils de la plante se retrouvent sur la peau et créent des irritations plutôt douloureuses qui peuvent s’apparenter à une sensation de brûlure ou des picotements. Parfois, cela se solde même par l’arrivée de quelques cloques. Voici les bons gestes pour vous soulager !

Deux réflexes à avoir

1) Une étape importante : le rinçage !

Crédits : Flickr/Aqua Mechanical

Nettoyez la zone avec de l’eau fraîche en provenance du lavabo ou du sérum physiologique acheté en pharmacie. C’est la première étape à mettre en place. Tamponnez avec une compresse ou une serviette. Soyez doux pour ne pas aggraver l’inflammation.

Il faut veiller à ne pas toucher la zone pour ne pas répandre les poils et empirer la situation.

2) Une technique étonnante pour enlever les poils urticants

Crédits : Pixabay/Stux

Munissez-vous d’un morceau de ruban adhésif à disposer sur la piqûre et à retirer tout doucement pour enlever les poils. Certaines personnes utilisent de la cire pour le faire, mais l’adhésif reste moins douloureux… choisissez suivant ce que vous avez sous la main.

Après avoir rincé et retiré les poils, testez les méthodes ci-dessous pour réduire la douleur et favoriser une guérison rapide.

3) Le plantain

Crédits : Flickr/F. D. Richards

Très pratique : cette « mauvaise herbe » pousse juste à côté de l’ortie en général et constitue l’un des meilleurs traitements possible, car c’est un anti-inflammatoire et un antiallergique. Il suffit de presser les feuilles pour obtenir le jus que vous pourrez appliquer sur la piqûre et laisser poser plusieurs heures avant de rincer.

4) L’aloe vera

Crédits : Flickr/Frankieleon

Appliquez du gel d’aloe vera au niveau de la zone de contact avec la plante. Répétez 3 fois par jour.

5) Le bicarbonate de soude

Crédits : MaxPixel

Faites une pâte avec du bicarbonate et un peu d’eau. Appliquez cela sur la zone à traiter et laissez bien sécher avant de rincer.

6) La menthe fraîche

Crédits : PXhere

Pour profiter de ses effets antibactériens, prenez quelques feuilles que vous pourrez malaxer entre vos mains. Appliquez le jus ainsi extrait sur l’endroit à traiter pour calmer l’inflammation.