in

12 aliments qui aident à avoir moins froid et/ou à se protéger des microbes

Crédits : Pixabay/Greekfood-Tamystika
12 aliments qui aident à avoir moins froid et/ou à se protéger des microbes
noté 3.6 - 8 votes

Lorsque le froid nous assaille, il est toujours de bon ton d’adapter son alimentation pour avoir de meilleures chances d’éviter de tomber malade. En boostant simplement son système immunitaire avec les bons aliments, il devient plus facile de passer entre les mailles du filet et de garder les microbes à distance. Mieux encore, consommer une nourriture adaptée peut aussi permettre de combattre cette sensation désagréable d’être frigorifié en permanence. Avec toutes ces bonnes choses, vous aurez la forme pour les semaines froides à venir. 

1) Le miel

Crédits : PxHere

N’hésitez pas à remplacer votre sucre par du vrai miel en automne hiver ! Celui-ci est très apaisant, antiseptique, antibactérien et antifongique. En plus de vous soulager en cas de maux de gorge et de toux, il permet d’éviter les coups de froid et la fatigue qui sont légion à cette saison et apporte des minéraux, du fer, des vitamines et des protéines.

2) L’ail

La liste de ses qualités est longue : antibiotique naturel, antiseptique, anti-inflammatoire, anticancer, antimicrobien, anti-infectieux et protecteur du système cardio-vasculaire… tous les éléments pour en faire un allié santé hors pair en automne hiver. Il est excellent contre les coups de froid, les maux de gorge et les états grippaux. Ajoutez-le à un maximum de mets. Cuit, il est plus digeste, mais cru il est plus efficace… variez les plaisirs !

3) Les agrumes

Crédits : Free-Photos / Pixabay

Ils sont à l’honneur en ce moment, alors ne vous privez pas et profitez de leurs propriétés anti-infectieuses pour se prémunir des maladies. Les clémentines ont par exemple l’avantage d’être riches en vitamine C et vous donnent un système immunitaire en béton pour éviter les petits maux qui accompagnent le froid.

4) Le gingembre

Crédits : congerdesign / Pixabay

Son gingérol active la thermogenèse (c’est ainsi que l’on appelle la production de chaleur par l’organisme). Ses atouts ne s’arrêtent pas là étant donné qu’il est anticancer, anti-inflammatoire, anti-nauséeux et antiviral. Il peut donc vous permettre de faire face à la grippe, à la fatigue et même aux rhumatismes. Pour cela, mangez-le frais et pelé ou râpé à chaque occasion dans vos crudités ou vos salades. Vous pouvez aussi en mettre dans des plats chauds tels que la soupe pour peu que vous l’ajoutiez en fin de cuisson.

5) L’huile de coco

Crédits : greekfood-tamystika / Pixabay

En plus de représenter une alternative goûteuse aux huiles que nous utilisons communément en cuisine, elle fournit des triglycérides à chaîne moyenne rapidement utilisés sous forme d’énergie, au lieu d’être stockés en priorité. Elle aurait aussi un effet sur la thermogenèse en l’augmentant de 5 % lorsqu’elle est consommée lors de repas principaux à hauteur de 5 à 10 g.

6) Les sardines

Crédits : Pixabay/Greekfood-tamystika

En plus d’être riches en protéine, elles contiennent aussi des acides gras mobilisables sous forme d’énergie (les fameux oméga-3). Pour assimiler les protéines, le corps doit néanmoins faire un effort de dégradation qui permet d’augmenter la thermogenèse