,

10 astuces pour un jardinage efficace en accord avec l’environnement

Crédits : iStock
10 astuces pour un jardinage efficace en accord avec l’environnement
noté 5 - 3 votes

Il est toujours agréable d’embellir son jardin avec des fleurs colorées et d’avoir un potager plein de bons fruits et légumes gorgés en saveur, sans parler des herbes aromatiques qui ajoutent toujours un plus appréciable à tous nos plats et desserts. Mais pour que votre jardinage soit efficace et qu’il ne nuise pas à l’environnement, suivez ces quelques règles qui changent absolument tout !

1) Connaissez votre jardin sur le bout des doigts

Tous les jardins ne se ressemblent pas. Ils diffèrent tant au niveau de la configuration que du climat de la région ou du microclimat du jardin. Étudiez attentivement les différentes zones : celles qui sont baignées de soleil, celles qui sont à l’ombre, celles qui sont soumises au vent ou au contraire épargnées… Tous ces éléments sont importants pour adopter la bonne stratégie.

2) N’oubliez pas d’étudier le sol

Le sol, c’est la base ! C’est en lui que les plantes viennent puiser tout ce dont elles ont besoin (eau, nutriments…). Ainsi, sa nature est très importante, car les sols lourds ou légers, riches ou pauvres en matières organiques et avec une teneur plus ou moins importante en acide, en calcaire et en minéraux ne sont clairement pas égaux et toutes les plantes n’y pousseront pas pareil. Ne négligez pas ce paramètre.

3) Choisissez bien les plantes

Vous l’aurez compris, toutes les plantes n’ont pas les mêmes besoins. Il faut donc les choisir en conséquence et ne jamais omettre ces trois paramètres : le climat, l’exposition au soleil et la nature du sol.

Autre chose à laquelle on ne pense pas forcément : évitez d’acheter des plantes contenues dans des emballages plastiques comme les conteneurs (qui créent donc des déchets).

4) À chaque plantation son moment

On ne plante pas n’importe quoi à n’importe quel moment. Ce n’est pas parce que le soleil pointe le bout de son nez qu’il faut se précipiter pour tout planter. Attendez la mi-mars ou la fin du mois pour avoir des températures plus agréables. On n’est en effet jamais à l’abri d’un coup de gel tardif ! Remettez-vous-en aux indications sur les sachets de vos graines pour avoir une idée plus précise sur le meilleur moment pour planter.

5) Stimulez la biodiversité

Un jardin fourmille toujours d’espèces aussi diverses que variées. Pour favoriser la biodiversité dans l’écosystème qui constitue votre jardin, n’hésitez pas à vous en remettre aux araignées et aux coccinelles pour venir à bout des nuisibles. Pour cela, il convient de planter des haies champêtres, des petits abris, des massifs d’arbustes ou encore des plantes vivaces. Ne dénaturez pas votre jardin et laissez un coin « sauvage » pour les animaux ainsi que les insectes. Il peut s’agir d’un vieux muret ou une mare. Les oiseaux doivent aussi pouvoir faire leur nid en toute sécurité et vous pouvez faire un nid d’orties pour les chenilles (c’est également un excellent purin).